Orchestral National de Lille


Orchestral National de Lille – Vendredi 7 juin 2019 / 20h

TARIF B : 28 €/18 €/10 €

Un programme post-romantique d’oscillations : entre le Konzertstück pour violon et orchestre de Max Bruch, inspiré par un virtuose élève du grand Joseph Joachim, et le Nach(t)spiel de Benjamin Attahir, compositeur en résidence à l’Orchestre National de Lille, complétant l’oeuvre en deux mouvements de Bruch, inachevée.
La Symphonie n° 4 est la plus concise et la plus lumineuse des symphonies de Mahler. Dès les premières mesures, on embarque pour un merveilleux voyage peuplé d’images enfantines et de cieux bleus comme une mosaïque de Klimt sur fond d’or. Le Nach(t)spiel de Benjamin Attahir poursuit également une vision d’innocence : celle du Konzertstück de Bruch que le compositeur découvrit, ébloui, à l’adolescence. Pour interpréter cet intriguant “ Postlude ”
ou “ jeu de la nuit ” (le titre Nach(t)spiel joue sur la double signification du mot), deux interprètes d’exception qui ont su garder leur âme d’enfant : Alexandre Bloch et le violon solaire de Nemanja Radulovic.