Artistes en résidence


Le projet est conçu pour allier les volets pédagogiques et culturels à une véritable action artistique, à la fois complémentaire et autonome. Il relève également d'une démarche structurante d'aménagement du territoire portée par le Conseil général de l'Aisne en partenariat avec la Communauté d'agglomération, en l'absence totale de salle comparable sur le territoire du département, et même plus largement de la région.

 Ce projet artistique s'inscrit dans le cadre d'une coopération importante avec l'ADAMA (Association pour le développement des activités musicales dans l'Aisne), soutenue par le Conseil général de l'Aisne, et qui a mis en place le Schéma départemental de développement des enseignements artistiques, comptant notamment de grandes programmations festivalières (Abbaye de St-Michel en Thiérache et Laon).

 L'auditorium 513 places (70 à 80 artistes sur scène) est le lieu d'expression de ce volet artistique. Cette salle dédiée à la musique acoustique, instrumentale ou vocale, peut accueillir un public installé dans des conditions appropriées et compatibles avec les exigences acoustiques du projet.

Des artistes associés pour les répertoires baroques et symphoniques.

Des partenariats privilégiés et réguliers existent depuis quelques années avec deux formations professionnelles distinctes et esthétiquement complémentaires :

Depuis 2006, Fabio Bonizzoni anime l'Atelier départemental de musique ancienne de l'Aisne, réunissant élèves et professeurs des conservatoires et écoles de musique du département, autour de la réalisation d'un programme présenté publiquement chaque année en concert et enregistré.

François-Xavier Roth a pris, pour sa part depuis 2007, une place essentielle dans le dispositif musical du département. Il est à la tête depuis 2009 de la Jeune Symphonie de l'Aisne (Atelier départemental d'orchestre symphonique de l'Aisne), associant environ soixante-dix élèves des écoles de musique, leurs formateurs et une vingtaine d'artistes de l'orchestre Les Siècles. En résidence à la Cité de la Musique et de la Danse, l'artiste impulse une dynamique et des actions transversales, conjuguant pédagogie et diffusion, actions culturelles et pratiques amateurs.