Outil au service de tous à la cité de la musique et de la danse à Soissons


Au-delà de la nécessité de doter le territoire d'un équipement d'enseignement musical et chorégraphique spécialisé digne des ambitions de développement de la Communauté d'Agglomération du Soissonnais, la conception d'un outil dépassant le simple remplacement des locaux anciens de l'actuel conservatoire s'est imposée pour viser des objectifs d'excellence dans plusieurs domaines :

  • pédagogique concernant l'enseignement de la musique, de la danse et de le théâtre
  • artistique en termes professionnels de diffusion et de création, (MAO, studio d'enregistrement, musiques actuelles)
  • culturel et social en matière de pratiques amateurs et de sollicitation de nouveaux publics (DEMOS).

Ce nouvel équipement constitue le centre névralgique d'une politique de sensibilisation, d'enseignement et de diffusion en direction des publics les plus diversifiés. Cet objectif commande une approche globale, ne dissociant pas pédagogie et programmation artistique mais établissant au contraire toutes les complémentarités souhaitables et nécessaires entre elles.

DSC_0048

Associant un outil de diffusion artistique à un établissement d'enseignement musical spécialisé, la Cité de la Musique et de la Danse de Soissons est prioritairement tournée vers la jeunesse.

Son objectif est de réduire autant que possible les difficultés d'accès des jeunes en général à la culture, et en particulier de ceux dont les origines sociales défavorisées constituent un obstacle supplémentaire, mais aussi de tous publics non réceptifs à l'offre artistique et culturelle.

Les projets pédagogiques, les interventions en milieu scolaire, les initiatives dans les quartiers et auprès de tous les milieux défavorisés, seront au cœur de cette démarche.

Une politique tarifaire appropriée est mise en œuvre pour conjuguer avec pertinence les impératifs d'équilibre budgétaire et les nécessités d'adaptation aux objectifs  de démocratisation de la culture.

Sur le plan pédagogique, en particulier dans le domaine des pratiques collectives, des initiatives particulières vont être menées, en complément de celles concernant déjà les publics sensibilisés ou de celles déjà destinées aux quartiers défavorisés. De la même façon, des initiatives dans le domaine de la danse et de l'art dramatique vont être mises en œuvre, notamment avec les compagnies en résidence, en direction des publics les plus défavorisés.

Des projets dans les quartiers seront initiés pour converger ensuite vers l'équipement culturel, et en favoriser la fréquentation par des jeunes non prédisposés par leur contexte socio-culturel.

En fonction de son concept architectural, reliant dans le même espace vocation pédagogique et artistique, la Cité de la Musique et de la Danse va permettre une grande transversalité des projets, de la diffusion à la pédagogie et de la production à la création.