Présentation générale de la cité de la musique et de la danse du GrandSoissons


La Cité de la Musique et de la Danse

Inauguré en 2015, la Cité de la Musique et de la Danse est un équipement d'enseignement et de diffusion qui permet une approche globale de la musique, de la danse et du théâtre ,  en ne dissociant pas pédagogie et programmation artistique mais en établissant au contraire toutes les complémentarités souhaitables et nécessaires entre elles.

La Cité de la Musique et de la Danse de Soissons est prioritairement tournée vers la jeunesse.

Son objectif est de réduire autant que possible les difficultés d'accès des jeunes en général à la culture, et en particulier de ceux dont les origines sociales défavorisées constituent un obstacle supplémentaire, mais aussi de tous publics non réceptifs à l'offre artistique et culturelle.

Les projets pédagogiques, les interventions en milieu scolaire, les initiatives dans les quartiers et auprès de tous les milieux défavorisés, sont au cœur de cette démarche, notamment grâce à DEMOS.

Sur le plan pédagogique, en particulier dans le domaine des pratiques collectives, des initiatives particulières sont menées, notamment avec l'Orchestre Passerelle.

La Cité de la Musique et de la Danse est un outil au service de tous.

Un architecte de renom :
Henri GAUDIN

L'architecte Henri Gaudin signe à Soissons son dernier projet. Il a conçu un nombre important d'équipements publics dont la Cité de la Musique et de Danse de Strasbourg, le conservatoire et la médiathèque de Vincennes, le grand théâtre de Lorient...Il est également l'architecte de projets d'universités (Douai, Amiens et Lyon) ainsi que du stade Charlety à Paris.

A Soissons, il a travaillé avec l'Atelier Gaudin, dirigé par Bruno Gaudin, architecte.

Plus d'informations sur l'architecture de la Cité

Une démarche environnementale

Au regard du respect de l'environnement, aujourd'hui indispensable dans la conception architecturale, plusieurs dispositifs architecturaux ont été mis en place :
- favoriser l'inertie thermique
- optimisation des ressources
- limitation de la consommation d'énergie
L'édifice est marqué par sa compacité et respecte les principes bioclimatiques. Des matériaux pérennes, faciles d'entretien et respectueux de l'environnement sont employés. Le bâtiment performant sur le plan énergétique n'utilise que des énergies renouvelables.

Le contexte

Le conservatoire du Soissonnais souffrait de conditions de fonctionnement très contraignantes qui ne permettaient pas d'offrir les outils pédagogiques nécessaires à un enseignement musical et artistique de qualité.

Les élus communautaires ont donc souhaité engager la réalisation d'un grand équipement destiné aux habitants du territoire mais aussi du département de l'Aisne, et réaliser une Cité de la Musique et de la Danse à rayonnement régional.
La pose de la première pierre a eu lieu le 21 juin 2012. Les travaux se sont achevés fin 2014 après 30 mois de chantier. L'inauguration s'est déroulée le 7 février 2015.

Financements

19 millions d'euros de budget global :
4 millions - Europe (FEDER)
4,2 millions - Conseil régional de Picardie
2,7 millions - Conseil général de l¹Aisne
8,1 millions - Agglomération du Soissonnais